WEBMATIQUE

WEBMATIQUE... depuis 1995

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A AVON

Remise EXCEPTIONNELLE réservée aux entreprises de AVON
Votre entreprise est porteuse d'un projet de création de site internet ? Nous avons le plaisir de vous informer que notre agence de création de Sites Web vous offre une remise de 10% sur la facture finale de votre projet de création de site ou votre opération de référencement Google. Pour bénéficier de cette offre, il vous suffit de nous appeler ou de remplir le formulaire ci-dessous et de noter le code remise suivant : KDO10%                                             Vous pouvez maintenant remplir le formulaire ci-dessous :

 

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A AVON

Pays   Drapeau de la France

Région : Île-de-France

Département : Seine-et-Marne

Arrondissement : Arrondissement de Fontainebleau

Canton : Canton de Fontainebleau

Intercommunalité : Communauté d'agglomération du Pays de Fontainebleau

Maire

Mandat : Marie-Charlotte Nouhaud

2014-2020

Code postal : 77210

Code commune : 77014

Spécialiste de création de sites Web

Création de sites Web pour les Avonnais

Création de sites Internet, sites Web, développement et référencement.

Population : 13 933 hab. (2015 en diminution de 0,36 % par rapport à 2010)

Densité : 3 638 hab./km2

Développement de Sites Web

Coordonnées : 48° 24' 35- nord, 2° 42' 58- est

Altitude : Min. 42 m

Max. 100 m

Superficie : 3,83 km2

 

SITE INTERNET : http://www.avon77.com

 

Avon est une commune française idéale pour créer et développer son entreprise. Vous y trouverez des conseils, consultants, coach, avocats, comptables...  située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France. Les Gaulois étaient installés sur notre terroir et qu’ils le mettaient en valeur, témoin le site du Bois Gauthier en bord de Seine, site daté du Ier siècle avant J-C au IIIèmes siècle après J-C. Les substructures de constructions sur près d’un hectare, la proximité d’une source, dénotent l’emplacement d’une importante villa, c’est à dire d’un hameau agricole avec ses habitations, probablement une trentaine de feux, ses dépendances, serrées autour d’un fanum, petit temple dont on a exhumé de délicats fragments de fresques. Plus haut passait une voie romaine aux fondements encore visibles et sur laquelle s’aligna plus tard la route de Bourgogne. Avon, dont le nom viendrait du mot celte avec, eau, est d’abord une paisible vallée alluvionnaire d’environ 3000 mètres de long, parcourue d’ouest en est par des ruisseaux, alimentés par de nombreuses et abondantes sources et creusant leurs lits vers la Seine. Petit à petit, au bord de cette vallée fertile, s’édifièrent des habitations rustiques de cultivateurs, d’éleveurs sédentaires, mais aussi d’ouvriers vivant de l’exploitation de la grande forêt alentour : bûcherons, charbonniers et carriers.

L’Histoire s’écrit avec des dates et nous savons qu’Avon est mentionné pour la première fois en 839, dans une charte de Louis le Pieux. Robert le Pieux (970-1031) fit construire, au cœur de la forêt, une chapelle dédiée à saint Michel et c’est vers 1100 que fut édifiée l’église Saint-Pierre à Avon, d’abord simple nef romane au chevet plat, autour de laquelle se serrent d’humbles maisons formant le centre du village. Petite église donc, mais pour une grande paroisse car celle-ci englobait la forêt de Bière et une douzaine de hameaux, dont Fontainebleau. Paroisse également des rois de France qui, d’un modeste rendez-vous de chasse, construisirent, agrandirent et embellirent le château que nous connaissons.

 

L'église Saint-Pierre d'Avon, xie siècle classée au titre des monuments historiques en 190810.

Cet édifice religieux est un des plus anciens de la région, c'est vers 1100 que se situent les débuts de sa construction alors petite église en forme de croix latine : nef et transept actuels. Église paroissiale, elle devient église royale car les rois de France qui séjournent successivement dans le modeste rendez-vous de chasse dit « de la Fontaine belle eau », viennent entendre la messe à Avon. Au fil des siècles, ce modeste rendez-vous de chasse s'agrandira, s'embellira, pour devenir le château de Fontainebleau. Le robuste clocher date du xiie siècle. En 1555, suppression de l'abside et édification du chœur gothique flamboyant, par Jean de Montceau, seigneur du lieu. Du retable Henri II, il ne reste que deux statues de bois polychrome fixées sur des piliers, la Vierge et saint Jean, sauvées de l'incendie survenu en 1892 ayant également détruit les bannières, les riches ornements et les verrières du xvie siècle. Le portail en grèserie est du xvie siècle, et du XVII l'auvent du porche sous lequel Madame de Maintenon, bienfaitrice de la paroisse, enseignait le catéchisme aux petits Avonnais. En 1611, baptême de la cloche « Louise » dont le jeune Louis XIII, 10 ans, est le parrain. En 1616 pose du baptistère. C'est en 1690 que le général de l'ordre des Trinitaires fait creuser le caveau en avant du chœur. Les curés d'Avon, religieux trinitaires, y seront inhumés jusqu'à la Révolution. En 1875, cinquante six pierres tombales placées sur le sol de l'église et dont les inscriptions s'effacent, sont relevées et fixées au mur du bas côté droit, dont celle du célèbre mathématicien Étienne Bézout. Celle de Jean de Monaldeschi, écuyer de la reine Christine de Suède, assassiné le 10 novembre 1657 sur son ordre dans la Galerie des Cerfs du Palais, demeure à l'entrée de l'édifice près de la vénérable pierre de seuil usée depuis près de 900 ans par le passage des fidèles.

Signalons également cinq statuettes en bois du xviie siècle provenant peut-être de bâtons de procession - Parmi les verrières du chœur, sont présentes celles de saint Pierre et saint Paul, patrons de la paroisse, ainsi que deux vitraux consacrés à saint Fiacre, le patron des jardiniers d'Avon. Dans le bas-côté gauche, le petit et récent vitrail souvenir de la déportation, rappelle le sacrifice des vingt-trois Avonnais morts dans les camps de concentration, en particulier le père Jacques (Au revoir les enfants) et Rémy Dumoncel, ancien maire de la commune.

Il n'existe pas de grandes richesses artistiques ni de somptueuses reliques dans cette église, mais par sa sobriété, son dépouillement, elle invite au silence, à la prière et au recueillement. Juste à côté, se trouve le couvent des Carmes. On trouve également une autre église, l'église Saint-Paul ouverte en 1969. Le prieuré des Basses-Loges inscrit au titre des monuments historiques en 1991.

Le couvent des Carmes d'Avon, inscrit au titre des monuments historiques en 1926. C'est l'ancien hôpital du château de Fontainebleau fondé par Anne d'Autriche. Il devint après la Révolution un petit séminaire puis la maison des rédemptoristes. Depuis 1920, les carmes déchaux y vivent. Le bâtiment a été agrandi en 1934 pour accueillir un petit collège dirigé par le P. Jacques de Jésus. Ce nouveau bâtiment est devenu depuis les années 1970 un centre spirituel qui accueille chaque année des milliers de personnes. Le manoir de Bel-Ébat et son parc, domaine de sept hectares donné à la ville en 1980

 

AUTRES VILLES VOISINES POUR CREER SON SITE INTERNET:

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A FONTAINEBLEAU 77300

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A HERICY 77850

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A SAMOIS SUR SEINE 77920

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A SAMOREAU 77210

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A VULAINES SUR SEINE 77870

 

Création de SITES INTERNET, développement de SITES WEB pour votre entreprise ou votre société. Pour créer un site sur mesure pour vendre en ligne ou présenter ses produits.

La conception de l'interface utilisateur ou l'ingénierie de l'interface utilisateur est la conception d'interfaces utilisateur pour les machines et les logiciels, tels que les ordinateurs, les appareils ménagers, les appareils mobiles et autres appareils électroniques, afin de maximiser la convivialité et l'expérience utilisateur. L'objectif de la conception de l'interface utilisateur est de rendre l'interaction de l'utilisateur aussi simple et efficace que possible, en termes de réalisation des objectifs de l'utilisateur (conception centrée sur l'utilisateur). Une bonne conception de l'interface utilisateur facilite la finition de la tâche sans attirer l'attention sur elle-même. La conception graphique et la typographie sont utilisées pour soutenir sa facilité d'utilisation, influençant la façon dont l'utilisateur effectue certaines interactions et améliorant l'attrait esthétique de la conception; l'esthétique du design peut améliorer ou nuire à la capacité des utilisateurs à utiliser les fonctions de l'interface. Le processus de conception doit équilibrer la fonctionnalité technique et les éléments visuels (par exemple, le modèle mental) pour créer un système non seulement opérationnel, mais aussi utilisable et adaptable aux besoins changeants des utilisateurs. La conception d'interface est impliquée dans un large éventail de projets allant des systèmes informatiques, aux voitures, aux avions commerciaux; tous ces projets impliquent la plupart des mêmes interactions humaines de base, mais nécessitent également des compétences et des connaissances uniques. En conséquence, les concepteurs ont tendance à se spécialiser dans certains types de projets et ont des compétences centrées sur leur expertise, que ce soit la conception de logiciels, la recherche d'utilisateurs, la conception OU LE DEVELOPPEMENT DE  SITES INTERNET ou le design industriel. La conception de l'interface utilisateur nécessite une bonne compréhension des besoins des utilisateurs. Il existe plusieurs phases et processus dans la conception de l'interface utilisateur, dont certains sont plus demandés que d'autres, selon le projet. (Remarque: pour le reste de cette section, le mot système est utilisé pour désigner tout projet, qu'il s'agisse d'un SITE WEB, d'une application ou d'un périphérique.) La collecte des exigences de fonctionnalité - l'assemblage d'une liste des fonctionnalités requises par le système pour atteindre les objectifs du projet et les besoins potentiels des utilisateurs. L'analyse des utilisateurs et des tâches - une forme de recherche sur le terrain, c'est l'analyse des utilisateurs potentiels du système en étudiant comment ils exécutent les tâches que le design doit soutenir, et en menant des entretiens pour élucider leurs objectifs. Les questions typiques impliquent: Qu'est-ce que l'utilisateur voudrait que le système fasse ? Comment le système s'intégrerait-il au flux de travail normal de l'utilisateur ou aux activités quotidiennes ? Dans quelle mesure l'utilisateur est-il techniquement avisé et quels systèmes similaires l'utilisateur utilise-t-il déjà ? Quels styles d'apparence et de convivialité d'interface intéressent l'utilisateur ? Architecture de l'information - développement du processus et / ou flux d'informations du système (c'est-à-dire pour les arborescences téléphoniques, ce serait un organigramme en arborescence d'options et pour les DEVELOPPEMENT DE SITES WEB ce serait un flux de site qui montre la hiérarchie des pages).